L’actualité de ce début d’année côté Netflix, c’est la sortie aujourd’hui même de Locke & Key, l’adaptation d’une série de comics publiée chez IDW entre 2008 et 2014. Versant dans le fantastique et le thriller horrifique, cette saga multi-primée en 6 tomes, disponible chez Hi Comics en VF, est une oeuvre majeure de la scène indépendante. Pourquoi ? Décryptage.

Avant toute chose, je tiens à préciser chers lecteurs, que Locke & Key est, à ce jour, ma série de comics préférée. L’article qui va suivre est donc forcément orienté positivement et a pour principale vocation, de ne pas dire que Locke & Key c’est bien, mais plutôt POURQUOI Locke & Key c’est bien, très bien même, une oeuvre majeure selon moi. C’est un comics « nécessaire » selon moi, qui traite de thématiques qui nous sont propres, et qui nous renvoie, à notre vécu, sur de nombreux points.

Tuer le père

Plutôt que d’évoquer le synopsis, par peur d’en dire trop ou de spoiler ceux qui ne l’aurait jamais lu, je souhaite ici évoquer Locke & Key à travers son créateur. Joe Hill, nom qui ne vous évoquera peut-être rien, n’est pas nimporte qui.

Auteur de romans et de nouvelles à la base, plusieurs fois primé dans le domaine de la « fantasy », Joe Hill, de son vrai nom, Joe Hillstrom KING, est le fils de … Stephen King. Oui, Stephen King, l’auteur de romans / nouvelles fantastiques le plus bankable des 40 dernières années, l’homme derrière Shining, Ça, La Ligne Verte, Misery et j’en passe ! Comment sortir de l’ombre en ayant un père aussi connu et reconnu ? Joe Hill a choisi l’option la plus dure, à savoir marcher dans les traces du paternel. Ecrire, faire peur, affaire de gènes où la notion cathartique de « tuer le père » n’a jamais aussi bien porté son nom qu’au royaume de l’étrange et des meurtres hallucinés et hallucinants. Seule coquetterie (protection ?) que Hill s’est octroyé, l’abandon de son patronyme officiel pour un nom de plume ne laissant pas présager sa filiation. En revanche, dès qu’on passe à l’image, le doute n’est plus permis.

 

De l’ombre à la lumière

Cet héritage, c’est le principal danger. Etre le fils de, vouloir faire comme papa, devenir une simple copie sans saveur, la limite est fine. Et c’est ce qui rend Locke & Key d’autant plus savoureuse. Le rapport au père (absent ?) y est omniprésent, Hill a peut-être voulu solder un certain nombre de choses par rapport au sien. Marcher dans les traces, se faire sa place, King a bâti une partie de sa littérature autour de l’Etat du Maine et de la ville fictive de Derry, Hill choisira la Nouvelle-Angleterre et Lovecraft comme cadre, tellement banal et pourtant anxiogène, en référence à peine cachée à un autre maître du fantastique (père spirituel ?), H. P. Lovecraft.

RCO014
Une famille, deux frères, une sœur, un passé tragique, qu’est-ce qui pourrait mal se passer ?

On met toujours un peu, voire beaucoup de soi dans ce que l’on crée, et Locke & Key transpire par tous les pores cette identité, cette volonté de s’affirmer tout en ne reniant pas ces origines, son sang, sa famille. Pari gagné, défi relevé haut la main, Locke & Key est donc une oeuvre très personnelle, et pourtant tellement accessible, dans la mesure où elle repose, considérations mystico-fantatisques mises à part, sur la thématique toujours efficace de la famille brisée qui revient à ses racines.

RCO019
Un endroit accueillant pour se ressourcer, venez à Keyhouse !

La clé de voûte

Ces racines toujours vivaces, c’est donc cette immense demeure aux aspects de manoir hanté aux aspects victoriens, où la découverte de clés aux pouvoirs étranges va s’avérer être la réelle trame de l’histoire. Des clés, des portes, des serrures, la thématique du passage et de l’ouverture, dans son versant métaphorique comme réel est également présente.

RCO029
Les clés, point central de l’intrigue, à la symbolique bien plus développée qu’on ne le croit

Passage à l’âge adulte, s’ouvrir aux autres dans un environnement renouvelé, s’ouvrir au surnaturel ou à la magie, croire à l’incroyable, passer « de l’autre côté du miroir », tout le propos de Locke & Key agit à différents degrés de lectures, ce qui renforce le côte « intelligent » du récit. Au lecteur également de s’y engager pleinement, de manière à y trouver peut-être la clé des énigmes disséminées tout au long de l’oeuvre, et de découvrir les nouvelles clés et les pouvoirs que celles-ci possèdent. Espérons que l’adaptation saura garder cette nuance dans le propos.

Mais ce je n’avais qu’un conseil à vous donner, ce serait de boire directement à la source du puits (les connaisseurs comprendront), plutôt que d’atteindre l’éventuel robinet d’eau tiède. De même, si une adaptation réussie peut vous donner envie de vous lancer dans cette saga, je serais également preneur, même si, il m’a fallu du temps pour me faire au dessin, de par l’aspect « ligne claire », ultra renforcé du trait de Gabriel Rodriguez.

RCO015
Le dessin ne fera pas l’unanimité, j’ai moi-même mis beaucoup de temps à m’y faire.

Faire sauter les verrous

Au final, pourquoi Locke & Key est-elle une oeuvre majeure des comics ? Parce qu’elle porte des thématiques qui nous renvoient à nos propres vies, parce qu’elle sait jouer sur la tension propre au thriller qui vous donnera toujours envie de tourner la page suivante, parce qu’elle repose sur des personnages tous attachants, avec leurs fêlures, leurs colères, leurs espoirs.

Vous voulez trembler en lisant un comics ? Lisez Locke & Key ! Vous voulez pleurer en lisant un comics ? Lisez Locke & Key ! Vous voulez vous évader d’un monde trop plat, trop rationnel ? Lisez Locke & Key !

La porte est là, devant vous… Aurez-vous la bonne clé ? Oserez-vous franchir le seuil ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s