Bonjour à tous et bon retour (on espère que c’est un retour) sur l’Atelier Comics. Aujourd’hui nous allons vous parler d’un festival qui s’est tenu ce week-end dans le Nord de la France. On est très contents de vous en parler et ce pour plusieurs raisons. Déjà il est important d’en parler car le festival renaît de ses cendres après quelques années d’absence. Mais également car il s’agit du premier festival que j’ai fait après avoir commencé à lire des comics en 2014. A l’époque il se tenait dans une ville voisine mais a déménagé pour cette édition, et sans plus tarder parlons du Roubaix Comics Festival 2019.

42416336_10160996556110061_1836770986364502016_n

Quel bonheur de voir revenir un festival comics dans notre belle région (sérieusement il faut que vous veniez il fait pas si froid que ça dans le Nord et le soleil est au rendez-vous !). 2019 marquait donc le retour du Roubaix Comics Festival (anciennement Lille Comics Festival). J’étais impatient de pouvoir à nouveau me rendre à cette convention et même si je n’ai pu rester qu’une journée je n’ai absolument pas été déçu.

Vous avez probablement déjà été dans ce genre de festival où les comics sont relégués au dernier rang, où la part belle est faite aux séries, aux films, à la pop culture en général, voir même où les stands d’exposants de t-shirts, de figurines, de katanas en tout genre sont légions. Le Roubaix Comics Festival c’est absolument l’inverse ! Le Roubaix Comics Festival met complètement l’accent sur les comics et sur son artist alley ! Cet accent est très facile à voir, l’artist alley prend une grosse partie du salon et les exposants sont minoritaires par rapport aux artistes. Si vous aimez discuter avec eux et passer du temps à les regarder dessiner c’est l’endroit rêvé pour vous. Et de plus la situation géographique de l’artist alley la rend absolument incontournable. Celle-ci se situait en plein milieu de la salle Watremez et disposait donc d’une place de choix.

Cela représente donc, à mon sens, le vrai point fort du festival et je vous invite à jeter un coup d’oeil à notre article paru en début de semaine qui vous montre les réalisations que les artistes ont pu faire pour nous. Chacun pouvait trouver chaussures à son pied avec la pléthore d’artistes présents, que ce soit les plus connus avec Rafal Sandoval, Riley Rossmo ou Howard Chaykin en allant aux artistes français et qu’il est bon de découvrir.

img_20190218_084609-11911492974.jpg

Mais ce n’est pas tout et le festival proposait bien sûr d’autres animations et de quoi passer le temps pour ceux qui seraient moins intéressés par le travail des artistes. Quelques stands d’exposants étaient présents, afin de vous faire craquer sur certains comics ou produits dérivés. On notera d’ailleurs la présence de l’un des partenaires historiques du festival, la librairie Astro City. C’est la librairie comics de référence sur la métropole lilloise et ils proposaient des livres en rapport avec les auteurs présents sur le salon, en plus des fameux bacs de comics VO.

Et bien sûr en plus des exposants le festival proposait d’autres animations réparties sur les deux journées. La première était principalement lié aux cosplays avec un défilé et une séance de questions réponses. Et la seconde était plus porté sur les conférences avec Riley Rossmo et ComicsBlog ou un podcast live des GG Comics pour ne citer qu’eux (on pourrait également parler de la conférence « Choisir un comics après un film » ou « La retrospective Chaykin »).

img_20190218_084558-11696816286.jpg

Et pour finir le festival proposait également une exposition de tableaux liés aux comics ainsi que de la vente de produits pour l’association Wonder Augustine.

Pour finir en beauté cet article nous avons eu la chance de pouvoir parler avec Fanny, l’une des membres de l’association Art Thémis qui s’occupe de l’organisation du festival. Voilà un petit débrief de cet échange qui permettra de mieux comprendre l’événement ainsi que la suite que l’on espère radieuse !

Bonjour Fanny, peux-tu nous présenter le festival et à quelle édition nous sommes ?

Sans titreCe sont les dix ans du festival ! Même s’il y a eu des années où nous n’avons pas fait d’édition, on est sur les dix ans ! C’est la première année où l’on est à Roubaix, avant on s’appelait le Lille Comics Festival et on a déménagé pour aller un peu plus loin dans la métropole mais sans changer l’esprit du festival.

 

Quand s’est déroulée la dernière édition ?

Sans titreComme je l’ai dit on a eu quelques années où l’on a pas fait d’édition. La dernière remontait à Décembre 2016.

 

Est-ce que vous êtes prêts à repartir pour plusieurs années ?

Sans titreFinalement c’est un première édition ici à Roubaix donc on va attendre de voir la fréquentation, les échos, si le festival a plu aux personnes qui se sont déplacés, si cela répond à leurs attentes. Pour l’instant à la fin de cette première journée j’ai l’impression que ça se passe plutôt bien. Après il est clair que par rapport à ce qu’il se passait avant on a de très bonnes relations avec la mairie de Roubaix, ils sont très enthousiastes et intéressés par rapport au festival et à notre projet. Ils ont déjà un festival de la BD mais les élus cherchent à étendre le sujet donc on a la volonté que le rendez-vous devienne régulier. On aimerait repartir sur un festival tous les ans mais il faudra tout d’abord faire le bilan de cette première édition à Roubaix.

Est-ce que vous vous êtes fixés un objectif de fréquentation ou un objectif plus global pour ce week-end ?

Sans titreOn ne s’en est pas fixés pour l’instant. Sincèrement c’est une première édition, on repart sur de nouvelles bases et donc on ne s’est rien fixés. On essaie juste de reconstruire quelque chose, de garder le même esprit que le festival avait par le passé, que les exposants, les artistes et le public soit content. On va voir en fonction de la fréquentation de cette année pour ajuster pour les années prochaines mais pas d’objectif chiffrés en tout cas.

Et la journée de demain est plus axé sur les conférences si j’ai bien compris ?

Sans titreOui, en fait on a séparé le festival en deux, le samedi était plutôt axé sur le cosplay et demain on a spécialisé la journée sur les conférences. On a des intervenants de ComicsBlog pour une conférence avec Riley Rossmo, on a les GG Comics qui feront un podcast live. On a des conférences d’un des membres de l’association (« Quel comics choisir après un film »).

Voilà qui clôture cet article qui, je l’espère, vous aura donné envie de venir au Roubaix Comics Festival l’an prochain ! Nous avons vraiment besoin de ce type d’événements à taille humaine et qui mettent la part belle aux comics et aux auteurs ! Continuons à en parler et j’adresse un grand bravo à l’organisation du festival !

Une réflexion sur “Roubaix Comics Festival 2019 : Comics Event #5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s