Bienvenue dans ce nouvel article de l’Atelier Comics de Noël, notre calendrier de l’avent participatif. C’est au tour de Tony de se lancer dans l’aventure et on l’en remercie grandement. Avant de lire ce qu’il a à vous proposer je me permets de vous partager son compte Twitter ainsi que son blog où il publie les nouvelles qui sortent de son imagination. N’hésitez pas à aller le suivre si ce n’est pas déjà fait. Je laisse la place maintenant pour son partage.

Bonjour bonsoir à toutes et à tous et bienvenue dans mon petit cadeau de l’avent Noël ! On va parler un peu du meilleur XMas special de le monde et de tous les temps, une petite pépite parue chez Marvel en 2005 : « Yes Viriginia, There is a Santron ».

Petit élément de contexte pour comprendre un peu la fin de cet article, le titre est lié à une histoire « célèbre » du folklore américain. A la fin des années 1800, une jeune fille prénommée Viriginia a envoyé une lettre à un éditeur du New York Sun lui demandant si le Père Noël existait. Il lui a répondu dans une longue colonne, intitulée « Yes, Viriginia, There is a Santa Claus ».

Ecrit par Jeff Parker (notamment connu pour son boulot sur Agents of ATLAS ou plus récemment Aquaman) et James Brown (Deadpool, Thunderbolts), l’histoire se déroule dans le Sanctum Sanctorum pendant la fête annuelle de Noël des Avengers. Tout le monde est là, s’amuse, pendant que Tante May fait à manger dans la cuisine. Mais pendant ce temps, Virgie Hanlon, une jeune femme génie en robotique traumatisée depuis ses 8 ans quand ses petits camarades lui ont fait croire que Santa n’existait pas décide de créer un robot Santa pour qu’aucun enfant n’ait à croire que Santa n’existe pas. Ouais, c’est compliqué, c’est téléphoné. Mais chut, c’est Noël 😉 Oh et j’oubliais. Luke Cage avec un pull de Noël.

Et franchement, un Père Noël robot, c’est déjà génial en soit, et l’histoire aurait pu s’arrêter là que ça aurait déjà été une réussite. Mais non, parce qu’on a fait à peine 5 pages du livre là ! Il s’avère que le Robot Santa veut tuer les Avengers (shocking!), parce qu’en fait – plot twist – Robot Santa c’est Ultron ! S’en suit une bataille absolument epic entre tous les Avengers et leur némésis absolue, dans le salon du Dr Strange, toujours pendant que Tante May fait la cuisine. Une journée presque normale pour nos super héros préférés.

Evidemment, les Avengers gagnent. Et encore une fois, ça pourrait être la fin de ce bouquin et être totalement énorme. Mais c’était pas suffisant encore ! Les Avengers recherchent et finissent par localiser la pauvre petite Virgie et l’inviter à leur fête de Noël. Toute tristoune d’avoir libéré Ultron et un peu déprimée de s’être fait manipulée par une IA démoniaque, Cap fait de son mieux pour délivrer une tirade magnifique sur l’esprit de Noël, que je vous laisse découvrir ci-dessous :

Santron08.jpgSantron09.jpg

Allez, je vous laisse sur cette note d’émotion. Joyeuses Fêtes les amis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s