Bnjour à tous, aujourd’hui on s’attaque à une œuvre qui connait un succès correct sur chaque plateforme qu’elle touche. En effet, American Gods fait parti de ces livres, adapté en série puis adapté en comics et qui trouve à chaque fois un public nouveau.

IMG_20181206_131413__01.jpg

Est ce qu’il en est de même pour le comics? C’est la réponse que je vais essayer de vous apporter dans cette review en mettant en parallèle avec la série (n’ayant pas lu le livre pour le moment).

L’oeuvre est ici scénarisé et dessiné par RUSSELL P. CRAIG qui a travaillé sur sandman entre autres. Il a avec lui au dessin l’admirable HAMPTON SCOTT, un homme a la carrière riche puisque qu’il a travaillé sur sandman, Batman, Hellraiser, star trek, Black Widow ou encore sur le design de carte magic pour les connaisseurs.

IMG_20181206_131818.jpg

Du coup par logique, je vais m’attaquer tout d’abord aux dessins de nos deux compères. J’ai eu du mal au début de l’oeuvre avec cette manière de dessiner, malgré une grande qualité de la colorisation. Le style très old scholl est sans doute ce qui m’a bloqué dans le début de l’oeuvre. Le trait est parfois flou, et donne une impression de brouillon ou de facilité. Mais cette gêne s’est au final vite estompée, l’histoire étant parfaitement raccord avec le dessin. Je ne veux pas dire que le scénario est simple ou brouillon bien au contraire. Il est complexe et il aborde des thèmes assez varier telle la mythologie, la croyance ou d’autre éléments plus subtiles. Je veux avant tout dire que l’histoire a un aspect flou. L’identité des personnages n’est pas défini dès le départ, les enjeux de l’histoire ne sont pas claire ce qui justifie ce dessin avec un aspect vieux un aspect qu’on pourrait dire énigmatique.

IMG_20181206_131541.jpg

L’histoire est très plaisante à lire, autant qu’à voir dans la série. Et cela est avant tout dû au mystère qui entoure l’histoire. Le spitch de base de l’histoire est celle d’Ombre, un homme qui va sortir de prison et apprendre que sa femme et son meilleur ami sont morts un jour avant ça sortie. Il va se retrouver désemparé face à la situation. Tout ce qu’il avait construit comme espoir pour ce réintégré dans la vie se retrouve détruit en un instant. Ses envies de famille, son futur travail avec son meilleur ami disparaisse sans qu’il puisse y croire. Et c’est là qu’intervient le premier mystère de l’histoire. Un homme va l’aborder dans l’avion le conduisant chez lui. Cet homme va lui proposer un travail trop bien rémunéré pour que ce soit sans danger. Un travail qui devient le pilier du scénario.

IMG_20181206_131858.jpg

L’histoire va prendre place autour de la relation entre Ombre et cet homme mystérieux qui va devenir son patron. Comme vous pouvez le deviner avec le titre de l’oeuvre, on aborde ici principalement l’histoire de croyance dans les dieux qui composent la multitude de culture sur lequel ce construit l’Amérique. Des dieux anciens qui ont pour origine les mythologies anciennes du monde et des dieux nouveaux qui ont pour origines les croyances actuelles en la télé, l’informatique, etc… L’oeuvre est intéressante puisque qu’elle permet de suivre des histoires de dieux anciens dans un monde moderne, on suit le déclin des anciens dieux avec l’histoire de leurs glorieux passés et on découvre l’étendue des pouvoirs des nouveaux dieux.

IMG_20181206_131630.jpg

Tout cela passe par Ombre qui cherche ça place au milieu de tout ça, en ayant beaucoup de mal à savoir si ce qu’il voit est vrai. Le récit prend du temps a démarrer ce qui peut déplaire, et le rythme de ce premier tome reste tranquille tout le long sans vraiment apporter beaucoup de réponse claire sur ce qui peut potentiellement se passer a l’avenir. De plus, le récit est divisé en chapitre portant a la fois sur l’histoire principale d’Ombre, mais aussi sur des introductions de personnages dont on a du mal à cerner leurs intérêts pour le moment.

IMG_20181206_131654.jpg

Pour résumer, je dirais que l’oeuvre peut plaire sous la forme de comics surtout aux gens qui aime le livre ou la série car le regard est ici différent. Le comics reprend des visuels de la série, mais apporte bien plus d’histoire annexe et de détails rendant l’histoire plus captivante et moins mystérieuse que la série. De plus l’oeuvre est belle, la couverture est vraiment super au toucher avec le léger relief qu’on sent sous ses doigts. De plus l’oeuvre est longue donc vaut largement son prix. Cela ouvre sur une suite qui sera vraiment intéressante parce qu’elle apportera plus de personnages et des intrigues bien plus complexe. Pour ma part, je valide sans pour autant dire que c’est un indispensable du comics, mais c’est un bon complément si vous aimez la série surtout que la série à moins de chance d’arriver à son terme que le comics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s