Salut à tous et bienvenue dans ce nouveau numéro de Comics Run, l’article où j’analyse le run d’un auteur / dessinateur sur un personnage ou une série de comics. Après avoir parlé de Scott Snyder et Greg Capullo sur Batman, de Robert Kirkman sur Walking Dead et de Greg Rucka et Liam Sharp sur Wonder Woman, aujourd’hui je m’attaque à la série Locke & Key récemment terminé chez Hi Comics.

Si tu suis les publications du blog tu dois te demander, mais attends on a pas eu de review du tome 6 ?! Effectivement, je viens d’en finir la lecture mais pour éviter de spoiler ou de faire un article totalement vide je préfère vous parler de la série dans sa globalité. Forcément je vous préviens dès maintenant, si vous n’avez lu aucun tome de la série il y a de fortes chances que je spoile légèrement le contenu de certains tomes. Allez lire cette série avant de lire cet article et si vous hésitez à vous lancer je vous renvoie vers les reviews que j’ai faite sur la série.

Commençons par les bons aspects de la série.

good

  • Un premier bon point vient du caractère mature de l’oeuvre. Joe Hill dans son scénario et Gabriel Rodriguez dans les dessins n’ont pas peur de s’aventurer sur des sentiers qui peuvent leur faire perdre des lecteurs. Surtout au vu des dessins très enfantins de Rodriguez qui pourrait attirer un lectorat plus jeune. Plutôt que de travestir leurs lignes de conduite, il y vont à fond. Sang, violence physique et morale, nudité, … On va pas se le cacher c’est vraiment un bon point par rapport aux publications actuelles qui sont de plus en plus édulcorées pour satisfaire le plus grand monde.

 

 

  • L’un des points forts de cette série, à mon goût, vient de ces personnages. Outre le fait de s’attacher à ceux-ci au fur et à mesure des tomes, ils disposent pratiquement tous, tout du moins les personnages principaux, d’une évolution au fur et à mesure de la série. Ils sont tous suffisamment différents pour permettre à Joe Hill de leur donner leur moment et leur influence sur la globalité du scénario. Je prendrais en exemple Rufus, le copain handicapé de Bode qui va prendre de plus en plus de place dans les tomes. C’est déjà rare d’avoir ce genre de personnages dans une série de comics ou même d’autres médiums en général qu’il est important de noter quand l’un d’entre eux est bien géré. J’ai d’ailleurs hâte de voir si Netflix respectera le personnage dans son adaptation et qui ils choisiront pour l’amener en lumière.

 

  • Le plus gros point fort de l’oeuvre, et c’est indéniable, provient de l’inventivité magistrale de Joe Hill. Si vous ne connaissez pas la série, elle propulse une famille dans une maison qui regorge de clés magiques leur administrant certains pouvoirs. Le génie de Hill s’exprime pleinement sur les différentes idées de pouvoirs qu’il donne à ces personnages. On en vient à se demander d’où il tire toutes ses idées.

 

 

  • Tout au long de la série, on découvre donc des clés donnant accès à une variété de pouvoirs. Pendant les quatre premiers, on a pas d’information sur la provenance de ceux-ci, Hill ne sème aucun indice afin de découvrir l’origine. Cela peut paraître frustrant, j’ai moi-même trouver cela légèrement long. Par contre le tome 5 s’axe sur cette explication, et là où Hill aurait pu nous décevoir avec une attente très forte il n’en est rien. La révélation est magistrale et fait complètement sens. De plus celle-ci n’intervient pas comme cela dans le récit mais parce que les enfants Locke découvrent par eux-mêmes l’origine des clés. Hill nous place au même niveau de compréhension que ces personnages et c’est brillant.

 

  • J’ai du mal à situer la fin de l’oeuvre car, sans vous spoiler, certaines choses me plaisent alors que d’autres légèrement moins malheureusement. Malgré tout je ne peux me résoudre à mettre cette partie dans les choses moins bonnes. La fin est satisfaisante, apporte des moments vraiment beaux et touchants et conclut la série de fort belle manière. Voilà pourquoi je la place dans les bons points.

 

Passons maintenant de l’autre côté du spectre.

not_good

  • Trouver des points négatifs semblent toujours plus simple que pour le positif. Pour Locke & Key c’est plutôt l’inverse. A mon sens, seul un point abaisse la qualité de la série, et de manière considérable. Ce point est les illustrations de Gabriel Rodriguez. On touche là sur une notion très subjective mais je ne peux me faire au trait de Rodriguez. Je comprends que son trait enfantin colle aux personnages de Joe Hill, malheureusement il ne s’adapte absolument pas à l’ambiance adulte et horrifique de la série. On est complètement à côté ! Jamais, Rodriguez n’aura su me submerger via ses planches, jamais je ne me serais extasié devant ses illustrations. Et malheureusement je mets pratiquement plus en avant les dessins que le scénario lorsque je lis un comics. Et c’est pour cette raison que pour moi Locke & Key n’est pas exactement un chef d’oeuvre. Scénaristiquement il l’est, et de très loin, mais dans sa globalité ce n’est pas le cas à cause des illustrations. Je ne cesse d’imaginer ce qu’aurait pu donner cette série avec un autre dessinateur avec une patte beaucoup plus personnelle. Je viens de finir la lecture d’un tome d’Andre Sorrentino et je me dis que ce type de style aurait coller magistralement à l’oeuvre de Joe Hill.

 

 

En conclusion je ne peux que vous conseiller la lecture de Locke & Key. Que vous soyez lecteurs de comics, mainstream ou indépendant, lecteurs de romans ou non-lecteurs, son scénario sera vous conquérir. Joe Hill démontre qu’il est un grand écrivain disposant d’une inventivité sans limite ! Par contre je vous conseille fortement de feuilleter l’ouvrage avant de l’acheter, le style de Rodriguez étant assez simpliste, il ne représente absolument pas un point fort à mon sens. C’est le seul défaut que je peux donner à cette série, qui aurait pu devenir un chef d’oeuvre absolu sans cela.

J’espère que mon analyse vous aura plu et n’hésitez pas à venir en discuter avec moi dans les commentaires ou sur Twitter si vous avez un avis divergent du mien. A bientôt les copains, et surtout lisez bien !

2 réflexions sur “Comics Run #4 : Locke & Key

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s