Bonjour, tout le monde, c’est Ryo_Saeba de Twitter. Comme je l’avais promis à notre ami Martin, le responsable de ce blog, je me lance à l’aventure pour mon premier article. J’espère ne pas faire trop de fautes ^^ ”.
Après une grande réflexion sur le choix de mon premier article, je me suis décidé sur une franchise dont je suis absolument fan, il s’agit des comics Doctor Who sortis chez Akileos.

dwlogoseries7

Présentation de l’univers

La série a été créée en 1963 par Sydney Newman et Donald Wilson. La première série dite “ Classic ” a duré 26 saisons jusqu’en 1989. Après un revival en un téléfilm de 90 minutes, la seconde série a repris en 2005 produites par Russell T Davies et Julie Gardner. Toujours en production, la diffusion des nouveaux épisodes est prévue en Automne 2018.

Vous allez me dire comment la série peut elle encore durer et avoir du succès après autant d’années ?

William Hartnell a voulu quitté la série de ce fait les producteurs ont eu l’idée de tuer le personnage et de lui donner la possibilité de se régénérer en un autre avec un visage et une personnalité différente à chaque fois. Bien sur le thème régénération n’apparut pas tout de suite, il a fallu attendre l’épisode Planet of the Spiders (Saison 11 épisodes 74 de la première série). Ce qui fait qu’à chaque nouvel acteur, il y a un renouvellement constant. Ce qui est en fait l’essence même de la série.
Au départ seulement historique, sans réelle science-fiction et extraterrestre qui veulent dominer et changer la terre, cela changea à partir de The Highlanders [saison 4 épisodes 31]. Le Doctor voyage avec des “ compagnons qui l’accompagne dans ses aventures. Actuellement, il existe 13 (ou 14 en comptant un Doctor “ non chronologique ”) incarnations du Doctor.

doctors-1-12

Après cette petite introduction à l’univers où je suis vraiment allé à l’essentiel, rentrons dans le vif du sujet avec la prochaine partie :

Les Comics Doctor Who de Akiléos

Les Nouvelles Aventures du Dixième Docteur


Le scénario est de Nick Abadzis (Laika) à part pour le volume 2 ou il est de Robbie Morrison (The Authority 2003). Les dessins sont de Elena Casagrande (X-Files,Suicide Risk,Angel), Eleonora Carlini (Grimm Tales of Terror), Rachael Scott (Star Trek/La Planète des singes) puis Leonardo Romero (Batman ‘66) et enfin Daniel Indro (Sherlock Holmes : Year One). Pour les couleurs, Arianna Florean et Hi-Fi s’en occupe. À la traduction, il y a Philippe Touboul.
Au début du premier tome, on a une présentation de ce Doctor [interprété à l’écran par David Tennant] et de l’explication de pourquoi il voyage seul sans son compagnon précédent. Les 3 premiers volumes correspondent à un arc complet. Avec l’aide de Gabby, sa nouvelle compagne, il va devoir combattre des extraterrestres d’autre dimension ainsi que d’anciens ennemis et d’autres qu’il pensait disparus. J’ai beaucoup aimé cette histoire en 3 tomes qui nous tient en haleine tout du long. Pour ceux qui est des dessins de manière globale, ils sont vraiment beaux mis à part deux ou trois planches. La traduction est de qualité et ne possède pas de défauts. Le quatrième tome amène un nouvel arc dont je vous parlerai à la fin de celui-ci.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Nouvelles Aventures du Onzième Docteur

Le scénario est de Al Ewing (Loki : Agentof Asgard,Avengers) et Rob Williams (Ordinary,The Royals : Masters of War). Les dessins sont eux, de Simon Fraser [Nikolai Dante], Boo Cook (Elephantmen) et Warren Pleece (Hellblazer). Pour les couleurs, Gary Caldwell (Batgirl 2009,Judge Dredd) et Hi-Fi s’en occupe. À la traduction, il y a Philippe Touboul.
L’aventure reprend après l’épisode finale de la saison 5 de Doctor Who, Amy et Rory fraîchement mariés ont laissé le onzième Doctor [joué par Matt Smith à l’écran] pour pouvoir roucoulé tous les deux. Dans le tome 1, il rencontre celle qui deviendra sa nouvelle compagne, avec un chanteur et Arc, un robot évolué. Tout le long de la saison en 3 volumes, ils font affronter l’entreprise « A votre service » à travers l’espace et le temps ainsi que des Cybermen. Dans l’un des chapitres, on pourra voir une autre facette sombre du Docteur. J’ai trouvé l’histoire incroyable avec des retournements de situations auquel on ne s’attend pas du tout. Les dessins sont soignés et j’ai beaucoup aimé toutes les planches.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Nouvelles Aventures du Douzième Docteur


Les tomes sont scénarisés par Robbie Morrison (Drowntown,Spider-Man,Judge Dredd,Nikolai Dante) et George Mann (DW : Le Huitième Docteur). Les dessins sont confiés à Daniel Indro (Sherlock Holmes), Mariano Laclaustra (Dark Horse Presents), Ronilson Freire (Green Hornet), Dave Taylor (Batman : Death By Design,Judge Dredd) et Brian Williamson (Torchwood,Primeval). La mise en couleur a été réalisée par Luis Guerrero, Slamet Mujiono et Hi-Fi s’en occupe. À la traduction, il y a Diane Lecerf.
Le Douzième Doctor [incarné par Peter Calpadi] avec sa compagne Clara Oswald va combattre au cours de ses trois premiers volumes une race encore plus ancienne et puissante que Les Seigneurs du Temps eux même. Les dessins et la traduction sont du même acabit que les précédents. Une petite apparition d’un célèbre personnage sera dans cette histoire (je ne vous en dirai pas plus ^^). L’histoire est sombre et bien ficelée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Docteur Who “ Quatre Docteurs ”Couv_304805

L’histoire a été scénarisée par Paul Cornell (Wolverine, Captain Britain et MI13) avec des dessins de Neil Edwards (Spider-Man, Iron Man, Assassin’s Credd) et une colorisation de Ivan Nunes. La traduction a été confiée à Diane Lecerf.
Le dixième, onzième et douzième Doctor réuni avec leurs compagnes respectives dans une aventure ou l’avenir de l’univers est entre leurs mains. Les planches sont magnifiques avec une histoire haletante.

PlancheA_304805

Docteur Who “ Le règne des Cybermen ”Couv_337470

L’histoire est scénarisée par Cavan Scott (Vikings) et George Mann (Dark Souls) avec des dessins de Ivan Rodriguez (The Shadow), Walter Geovanni (Red Sonja), Alessandro Vitti et Tazio Bettin. La mise en couleurs est effectuée par Nicola Righi, Enrica Eren Angiolini. La traduction est de Diane Lecerf.
Tous les Doctor sont réunis avec leurs compagnons pour lutter contre la pire menace qu’ils ont eu à combattre, les Cybermen qui se sont alliés à Rassilon, le leader déchu de la race des Seigneurs du Temps. L’ennemi a réussi à réécrit l’histoire et tous les êtres de l’univers sont cybernisés seules les Doctor peuvent inversé le processus.
Revoir tous les Doctor (même la Période Classic) à la fin m’a beaucoup plu, on les suit individuellement, mais on ne perd pas le file de l’histoire, ça forme un tout qui conduit à la conclusion. J’ai beaucoup aimé les traits de ces dessinateurs, on reconnaît facilement les personnages de la série TV.

PlancheA_337470

Conclusion

Et voilà , on arrive au bout de mon article, j’espère il vous aura plu . En conclusion générale , on peut retenir que les dessins des différentes séries sont magnifiques (sauf pour deux trois planches) et très détaillés avec des couleurs pas trop flashy. Les différents arcs sont tous de bonne facture avec une édition présentés par Akiléos bien travaillée que ce soit aux niveaux couvertures et choix du papier. Les histoires se rapprochent vraiment d’un épisode de la série, en tout cas l’esprit de la série on le retrouve parfaitement avec les personnalités de chaque Doctor respectés .

J’espère mon premier article vous a plus ^_^

Fin

2 réflexions sur “DOCTOR WHO DE AKILEOS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s