Ce week-end, c’était la SDCC. Et qui dit SDCC, dit aussi Eisner Awards. Alors oui, vous les avez peut-être loupés, sous la déferlante de tweets sur Aquaman. Mais qu’à cela ne tienne ! A l’atelier, on est des gens sympa, alors on vous fait un récap.

Pour ceux qui ne le savent pas, les Eisner (ou de leur pas si petit que ça nom complet, les Will Eisner Comic Industry Awards) sont un ensemble de prix décernés tous les ans aux acteurs de l’industrie de la bande dessinée. Un peu l’équivalent US de notre festival d’Angoulême. Trois grosses catégories y sont récompensées : « Oeuvres », « Auteurs/artistes » et « Critiques et produits dérivés ».

Fait marquant cette année, pour la première fois de l’histoire, une femme a reçu l’Eisner Award pour la catégorie « meilleur(e) scénariste » : l’extrêmement talentueuse Marjorie Liu, qui repart d’ailleurs avec 5 Eisner.

Petit soulagement pour moi de voir figurer dans les vainqueurs le run de Saladin Ahmed sur Black Bolt, série injustement trop courte et qui a une place plus que méritée dans ce classement.

Trève de bavardage, voici la liste complète des lauréats :

Oeuvres

  • Best Short Story (Meilleur numéro ou meilleure histoire courte) : ”A Life in Comics : The Graphic Adventures of Karen Green,” par Nick Sousanis, édité par Columbia Magazine
  • Best Single Issue/One-Shot (Meilleur one-shot) : Hellboy : Krampusnacht, par Mike Mignola et Adam Hughes, édité par Dark Horse.
  • Best Continuing Series (Meilleure série en cours de publication) : Monstress, par Marjorie Liu et Sana Takeda, édité par Image.
  • Best Limited Series (Meilleure série limitée) : Black Panther : World of Wakanda, par Roxane Gay, Ta-Nehisi Coates, et Alitha E. Martinez, édité par Marvel.
  • Best New Series (Meilleure nouvelle série) : Black Bolt, par Saladin Ahmed et Christian Ward édité par Marvel.
  • Best Publication for Early Readers (up to age 8) (Meilleure publication pour les moins de 8 ans) : Good Night, Planet, de Liniers édité par Toon Books.
  • Best Publication for Kids (ages 9–12) (Meilleure publication pour les 9-12 ans) : The Tea Dragon Society, de Katie O’Neill édité par Oni.
  • Best Publication for Teens (ages 13-17) (Meilleure publication pour ado 13-17 ans) : Monstress, de Marjorie Liu et Sana Takeda édité par Image.
  • Best Humor Publication (Meilleure publication humoristique) : Baking with Kafka, de Tom Gauld édité par Drawn & Quarterly.
  • Best Anthology Elements (Meilleure anthologie) : Fire, A Comic Anthology by Creators of Color, édité par Taneka Stotts et édité par Beyond Press.
  • Best Reality-Based Work (Meilleure publication inspirée de faits réels) : Spinning, par Tillie Walden édité par First Second.
  • Best Graphic Album – New (Meilleur album – Nouveauté) : My Favorite Thing Is Monsters, par Emil Ferris édité par Fantagraphics
  • Best Graphic Album – Reprint (Meilleur album – réédition) : Boundless, par Jillian Tamaki édité par Drawn & Quarterly.
  • Best Adaptation from Another Medium (Meilleure adaptation) : Kindred, par Octavia Butler, adapté par Damian Duffy et John Jennings et édité par Abrams ComicArts.
  • Best U.S. Edition of International Material (Meilleure édition américaine d’une œuvre internationale) : Run for It : Stories of Slaves Who Fought for the Freedom, par Marcelo D’Salete, traduit par Andrea Rosenberg édité par Fantagraphics.
  • Best U.S. Edition of International Material – Asia (Meilleure édition américaine d’une œuvre internationale, catégorie Asie) : My Brother’s Husband, vol. 1, par Gengoroh Tagame, traduit par Anne Ishii et édité par Pantheon.
  • Best Archival Collection/Project – Strips (Meilleur recueil ou projet patrimonial – Strips) : Celebrating Snoopy, par Charles M. Schulz, édité par Alexis E. Fajardo et Dorothy O’Brien et publié chez Andrews McMeel.
  • Best Archival Collection/Project – Comic Books (Meilleur recueil ou projet patrimonial – Comic Books) : Akira 35th Anniversary Edition, par Katsuhiro Otomo, édité par Haruko Hashimoto, Ajani Oloye et Lauren Scanlan édité par Kodansha.

Auteurs et Artistes

  • Best Writer (Meilleur scénariste) – à égalité : Marjorie Liu, Monstress chez Image et Tom King, pour Batman, Batman Annual #2, Batman/Elmer Fudd Special #1, Mister Miracle chez DC
  • Best Writer/Artist (Meilleur auteur) : Emil Ferris, My Favorite Thing Is Monsters publié chez Fantagraphics
  • Best Penciller/Inker or Penciller/Inker Team (Meilleur dessinateur/encreur ou meilleure équipe dessinateur/encreur) : Mitch Gerads, Mister Miracle publié chez DC.
  • Best Painter/Multimedia Artist (interior art) (Meilleur peintre ou artiste multimédias) : Sana Takeda, Monstress publié chez Image.
  • Best Cover Artist (Meilleur artiste pour une couverture) : Sana Takeda, Monstress publié chez Image.
  • Best Coloring (Meilleure colorisation) : Emil Ferris, My Favorite Thing Is Monsters publié chez Fantagraphics.
  • Best Lettering (Meilleur lettrage) : Stan Sakai, Usagi Yojimbo, Groo : Slay of the Gods publié chez Dark Horse

Critiques et produits dérivés

  • Best Comics-Related Periodical/Journalism (Meilleur périodique ou travail journalistique consacré à la bande dessinée) : The Comics Journal, édité par Dan Nadel, Timothy Hodler et Tucker Stone, tcj.com et publié chez Fantagraphics.
  • Best Comics-Related Book (Meilleur livre consacré à la bande dessinée) : How to Read Nancy : The Elements of Comics in Three Easy Panels, par Paul Karasik et Mark Newgarden édité chez Fantagraphics.
  • Best Academic/Scholarly Work (Meilleur travail universitaire) : Latinx Superheroes in Mainstream Comics, par Frederick Luis Aldama édité par University of Arizona Press.
  • Best Publication Design (Meilleure maquette) : Akira 35th Anniversary Edition, conçue par Phil Balsman, Akira Saito (Veia), NORMA Editorial et MASH•ROOM édité par Kodansha.
  • Best Digital Comic (Meilleure BD en ligne) : Harvey Kurtzman’s Marley’s Ghost, par Harvey Kurtzman, Josh O’Neill, Shannon Wheeler et Gideon Kendall édité par comiXology Originals/Kitchen, Lind & Associates)
  • Best Webcomic (Meilleur webcomic) : The Tea Dragon Society, par Katie O’Neill, teadragonsociety.com édité par Oni Press.

Bon, après tout ça, vous en pensez quoi vous ? Il y a un nominé que vous auriez aimé voir récompensé ? Ou à l’inverse, un vainqueur que vous « regrettez » ?

Tony

Une réflexion sur “Comics Event #3 : Les Eisner Awards 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s