Salut à toutes et à tous ! Moi c’est Hebess, nouveau sur le blog donc je vais essayer de faire mes preuves sur cette première review qui concernera le dernier comics Star Wars paru chez Panini Comics à ce jour : « Dark Vador : Le Seigneur Noir Des Sith ».

Alors que le run de Kieron Gillen sur Vador se situant après l’épisode 4, et faisant 25 numéros s’est terminé fin 2016 (Disponible chez Panini Comics, en 4 tomes !), une nouvelle série apparait pendant l’été 2017, toujours sur Dark Vador, mais directement après l’épisode 3 pour celui-ci !

Quand je marque après l’épisode 3, c’est directement après. Souvenez-vous, Anakin Skywalker cède au côté obscur et est fait Seigneur Sith par son nouveau maître, Dark Sidious, devenant donc Dark Vador. Envoyé sur Mustafar, il engage un duel avec son ancien Maitre et ami, Obi-Wan Kenobi. Défait par ce dernier, il finit avec des membres en moins et brulé par de la lave. Survivant malgré tout, il est soigné par son nouveau Maitre, et sera désormais accompagné d’une armure le maintenant en vie en plus de le cacher physiquement, apprenant par la même occasion la mort de Padmé, avec qui il attendait un enfant.

Et c’est directement là que le comics reprend, nous permettant ainsi de connaitre la réaction totale de Vador. Mais ce n’est pas tout ce que permet de connaitre l’histoire, en effet nous pouvons ainsi assister à la naissance de l’empire et la façon dont les Jedi sont montrée comme traître, ainsi que la destruction de tout ce qui leur est lié , et bien d’autres choses faisant suite à l’épisode 3 !

Dark Sidious donnera une mission à Vador, lui permettant de faire son aventure seule, et ainsi montrer à son maitre et nous sa véritable force. Suite à différentes péripéties nous aurons plus de connaissances sur son armure, la façon dont les autres le perçoivent que ça soit Stormtrooper ou civils, ou encore sur son mythique sabre laser au cristal rouge !

L’histoire ne nous ennuie jamais tant ça va vite, à la limité du trop, comme avec un combat prenant place au milieu du comics et qui est, je trouve, trop vite expédié sur sa fin. L’auteur arrive réellement à caractériser Dark Vador, qui avec des pages pleines de cruautés nous fait vite comprendre qu’il n’y a plus rien d’Anakin dans ce personnage plein de haine et prêt à tout pour arriver à ses fins. Nous avons de jolis dessins réalisés par Giuseppe Camuncoli qui nous fait découvrir de nouvelles planètes et donc paysages, et réussit à faire vivre l’action de façon très fluide, seul bémol : les visages qui sont vraiment trop lisse voir même raté quelques fois, en particulier celui de Dark Sidious.

Vous pourrez de plus apprendre pas mal de choses qui enrichirons votre culture Star Wars tels que : savoir ce qu’est faire saigner un cristal, ce qu’est le Vœu Barash, ce qu’est un inquisiteur (et si vous le savez déjà par la série SW : Rebels, vous connaitrez leurs origines), etc… Ainsi, ce comics s’adresse à tous les lecteurs, que vous soyez novice dans l’univers n’est pas un problème. Il s’y intègre d’ailleurs parfaitement et comporte pas mal de références à l’univers canon mis en place suite au rachat de Disney.

J’espère que cette petite review vous donnera envie de lire ce comics qui est disponible au prix de 16€ pour 6 issues. J’ai essayé de pas trop spoiler pour que vous puissiez découvrir l’histoire par vous-même et pourquoi ,pas acheter le tome 2 plus tard ! Si jamais vous le lisez, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé pour qu’on puisse  en parler ensemble.

 

6 réflexions sur “Hebess’s Reviews #1 : Vador, Le Seigneur Noir des Sith !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s