Bienvenue à tous dans Comics Review, l’article où je review et j’analyse mes différentes lectures, 21ème numéro aujourd’hui lié à un événement un peu particulier. Ce début d’année 2018 voit l’arrivée dans le paysage comics français d’un nouvel éditeur, Hi Comics. Evénement suffisamment rare pour être souligné, de plus j’ai la chance d’avoir accès aux 2 premiers tomes publiés par l’éditeur quelques jours avant leur sortie officielle. Super expérience pour moi, de pouvoir lire ces deux volumes en avant première et en édition presse (format PDF), encore merci à Hi Comics pour l’opportunité et leur confiance. Cette 21ème Comics Review sera donc consacré au tome Rick et Morty et la 22ème portera quant à elle sur The Few.

Rick et Morty est donc un comics se plaçant dans l’univers de la série éponyme à succès diffusé sur Netflix. Je suis assez fan de la série et m’attendait donc à revoir certains traits de la série dans cette lecture. Le comics n’est pas parfait mais je suis globalement très satisfait du contenu, surtout en ce qui concerne le respect des différents personnages, surtout nos deux personnages principaux. Ne pas avoir la même équipe créative sur le scénario aurait pu donner un rendu différent de l’ambiance de la série, mais ici pas de peut à avoir on est bien dans du Rick & Morty pur et dur. Rick est égal à lui-même, on lit les différentes bulles avec la voix de l’acteur de la série et c’est super cool, ses jurons sont bien présents, ses frasques, … Le comics n’est pas réellement censuré, ce qui est plutôt rassurant vu le personnage.

Pour les fans de la série l’humour présent dans celle-ci se retrouve ici, les premiers chapitres sont hilarants et on est pas dépaysé par ce qu’on lit.

Au niveau découpage de ce tome, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant la lecture, le choix d’une histoire par chapitre allait être utilisé ou bien une trame principale allait-elle être choisi pour donner une consistance à cette oeuvre ? Les scénaristes ont utilisés ces deux procédés finalement. Le comics contient 5 chapitres et quelques histoires courtes pour terminer l’ouvrage, les 3 premiers chapitres racontant une histoire globale, chaque chapitre reprenant en partie la trame du précédent. Les 2 derniers chapitres sont eux plus ou moins des standalones, et les histoires courtes se résument à quelques pages dans l’univers des personnages. Les chapitres avec une continuité sont pour moi les plus réussis, l’humour est ultra présent, humour qui se perd légèrement dans les chapitres suivants. L’histoire racontée est totalement en phase avec l’univers de Rick et Morty, je n’ai aucun mal à croire à la cohérence de cette histoire dans l’oeuvre globale, les scénaristes connaissent les personnages et savent les exploiter.

Les chapitres suivants sont légèrement moins bons en qualité, je pense que le manque de continuité entre chaque n’aide pas forcément, surtout après avoir lu l’histoire racontée dans les chapitres précédents. Je ne savais pas à quoi m’attendre comme je l’ai dit plus haut, néanmoins après la lecture du tome je pense que la bonne solution est une histoire racontée sur plusieurs chapitres à la suite, 3 semblant être un bon compromis. Un chapitre pour conter une histoire étant un peu court, peu importe la qualité somme toute au rendez-vous de celle-ci, cela rejoint ce que je disais dans ma review sur Batman vol 6.

Venons en maintenant aux dessins, comme vous avez pu le voir dans les planches de dessus, ceux-ci retranscrivent fidèlement le design de chacun des personnages, tout en étant toute fois un peu en retrait par rapport à la qualité de l’animation de la série. Comme j’ai déjà pu en parler dans mes précédentes reviews, les planches font le job, sans réellement sortir du lot, on pourrait déplorer le manque de planches à effet Waou! mais peut-on réellement dire que la série en propose ? Néanmoins la retranscription des mouvements des personnages est à certains moments un peu plus bancal, comme notamment cette planche ci-dessous.

Capture3

Rick et Morty est une bonne adaptation de la série à succès de Netflix, les histoires racontées sont complètement dans le thème de celle-ci et les fous rires seront légions surtout sur le début du tome. Les dessins retranscrivent de manière fidèle le design des personnages même si j’aurais aimé ce petit plus. Ce comics est donc un bon ajout à la série pour les fans qui n’arriveront pas à attendre la sortie de la saison 4. Il représente également un très bon atout pour un lineup de lancement du nouvel éditeur Hi Comics.

Note globale WD-Icon-67 WD-Icon-67 WD-Icon-67 WD-Icon-66 WD-Icon-65

 

3 réflexions sur “Comics Review 21 : Rick et Morty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s