Nouvelle review sur le blog, aujourd’hui je vais vous parler de Animosity publié par Aftershock Comics aux US et chez Snorgleux Comics en France et je les remercie grandement parce que bordel que ce tome ait bon. C’est très clairement mon coup de cœur comics de l’année, qui arrive à point nommé avant la fin de celle-ci.

Animosity j’en avais entendu parler sur Twitter lors de sa sortie, ça semblait cool, les retours étaient bons mais il n’était pas dans mon pool de lecture prévu. A chaque fois que j’allais dans mon comic book store je le voyais et hésitais à le prendre, j’ai peur des achats irréfléchis sur un coup de tête, j’ai encore le Superman American Alien qui me freine à certains moments. Et pour cette fois magnifique idée que j’ai eu de sortir de ma zone de confort, je peux le dire de suite, je vais mettre un 5 étoiles à ce comic. Pas parce que c’est un comic parfait, il a quelques défauts, mais pour la claque qu’il m’a mis, la joie que j’ai ressenti pendant sa lecture, c’est du bonheur à l’état brut que j’ai ressenti, le genre de bonheur que tu ne peux complètement expliqué, je suis peut être bon client de ce que ce tome raconte et montre.

La transition est toute trouvée, Animosity qu’est ce que ça raconte ?

Le pitch de l’histoire c’est qu’un jour les animaux se sont éveillés, qui est appelé Le Réveil, et ont commencé à parler et pour certains à se révolter contre la race humaine. A partir de là on peut tout avoir, l’idée de base est intéressante mais en fonction de son exécution on peut avoir un comic brillant ou qui n’arrive pas à la hauteur de ses attentes (au vu de l’intro tu te doutes bien que je l’ai ressenti comme étant de la première catégorie). La très bonne idée du début du récit c’est, après une scène d’accroche, de démontrer par des chiffres que la race humaine est ultra minoritaire sur la planète. Dit comme cela, ça peut paraître bête, mais est-ce que tu t’es déjà assis et demandé combien il pouvait y avoir d’insectes ou d’animaux sur Terre. Et bien le livre nous le dit, il y a environ 20 000 121 091 000 000 000 animaux sur notre planète, et juste deux fois moins d’insectes, pour resituer un peu ce chiffre correspond à 20 milliards de milliards. Grâce à quelques nombres tu comprends que l’éveil des animaux peut vite devenir très dangereux pour les humains, que ce soit en terme de nombre d’ennemis potentiels, qui peuvent être des bêtes féroces, mais aussi pour l’alimentation. La deuxième très bonne idée du début de tome c’est la représentation graphique de l’éveil des animaux, les auteurs nous mettent face à 3 pages successives identiques dans le découpage et dans les différentes situations, chaque case nous montre une scène avec humains et animaux, et à chaque page la narration avance dans chaque case pour nous montrer l’éveil des animaux et je trouve cette idée brillante et magistralement représentée.

img_20171224_133654748062531.jpg

Voilà pour le pitch de base, mais l’histoire se concentre sur une famille et notamment une jeune fille à peine adolescente et son chien. Celui-ci va donc s’éveiller et va protéger à tout prix son amie, et leur relation sera celle d’un père et de sa fille mais là ou on pourrait avoir une relation père-enfant classique dans une situation « post-apocalyptique », les auteurs utilisent le fait de mettre en scène des animaux pour montrer des situations incroyables. Sandor, le chien, nous exposera donc qu’il a du mal à aider Jesse à faire des maths, et sa justification est que c’est un chien. C’est tellement grandiose de lire ce genre de choses, un chien qui est déprimé voir en colère car il n’arrive plus à aider sa maîtresse avec ses leçons de maths. C’est tellement ubuesque comme situation que s’en est géniale pour moi.

Et Sandor il faut en parler, parlons en de ce chien, je pense que c’est l’un des personnages les plus attachants que j’ai pu voir dans un comic, c’est assez hallucinant, la qualité du récit tient en grande partie à ce personnage, à son dévouement envers sa maîtresse et amie, aux sacrifices qu’il est prêt à faire pour son bonheur.

Un léger défaut serait que le récit avance assez rapidement, voir trop rapidement à mon goût. Certaines idées du début de tome aurait mérité un tome complet à mon avis, par exemple on nous montre qu’après leur éveil les animaux ont commencé à discuter avec les leaders de la race humaine pour conclure une sorte de pacte, pour empêcher une guerre notamment. Ce genre d’idées de négociation entre humains et animaux est généralissime et aurait mérité un approfondissement sur plusieurs chapitres. Malgré tout cela aura donné une des cases de comic les plus génialement déjantée que j’ai vu, quand les animaux envoient pour émissaire un cerf, surmonté de deux écureuils portant des mitraillettes, comment mettre un lecteur sans voix en une leçon !!!

img_20171226_210108_hdr1962873133.jpg

Et cela ne sera pas la seule situation ubuesque avec les animaux, pour ne citer qu’eux un koala avec des flingues, des tortues portant des lances missiles, une baleine qui peut citer Pokémon, j’en passe et des meilleurs.

Niveau patte graphique, ça fait le job, ce n’est pas à la hauteur de ce que le tome raconte mais je me demande si n’importe quelle représentation aurait pu être à la hauteur du récit, pour moi en tout cas. La claque que j’ai prise a été tellement sévère que c’est une des rares fois ou j’ai trouvé que l’aspect graphique n’importait que très peu. J’imagine que c’est après cela que l’on reconnait la qualité d’un récit et de son développement de personnages.

Je ne vais pas plus m’étendre sur le sujet, tu auras compris que pour moi Animosity c’est la bombe à ne surtout pas rater, que tu sois lecteur de comics réguliers, ou que tu n’es jamais eu un comics entre les mains, Animosity est fait pour toi, Animosity est fait pour le monde. Il FAUT absolument lire ce genre de pépites, c’est pour ces récits-là qu’on est fans.

Note globale WD-Icon-67 WD-Icon-67 WD-Icon-67 WD-Icon-67 WD-Icon-67

3 réflexions sur “Comics Review 14 : Animosity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s