C’est parti pour cette première review sur le blog, j’avais effectué celle-ci sur Twitter il y a environ un mois mais pour bien démarrer le blog je me suis dit que j’allais la reprendre.

Mes excuses d’avance si je n’ai pas un souvenir complet du tome, étant donné que je l’ai lu il y a quelques temps maintenant mais je vais tâcher de faire de mon mieux.

Comme vous l’aurez compris via le titre, aujourd’hui je vais vous parler du TPB Batman Zero Year Part 1. Ce tome regroupe 6-7 chapitres et fait partie du run de Scott Snyder au scénario et Greg Capullo au dessin, run sur Batman contenu dans le très gros event New 52 lancé par DC en 2012 il me semble.

Comme vous pouvez le voir sur la couverture c’est le 4ème TPB de ce run qui en compte en fonction du pays 9 ou 10. Et concernant ce tome nous sommes sur la 1ère partie de l’arc Zero Year qui est une réécriture des origines de Batman, ce qui fait que cet arc est déconnecté des tomes précédents.

L’histoire de Batman tout le monde la connait, parents morts, allée sombre, bim costume de chauvre-souris. Les bases de l’origine moderne de Batman, sur le choix de la chauve souris, … ont été créé et mise en scène par Franck Miller dans l’album Year One paru fin des années 80. Il faut savoir qu’à l’époque Batman n’était pas vraiment considéré comme le héros dark qu’il est maintenant, la série des années 60 ultra kitsch ayant laissé une impression très forte sur cette génération.

adam_west_watermark_original

Et dans les années 80 arrive un jeune auteur, Franck Miller, qui va nous balayer tout ca avec des tomes comme Dark Knight Returns et Year One justement. Batman (re)devient le héros noir et torturé.

Et là tu te dis mais où il veut en venir avec son récapitulatif historique ?! J’y arrive mon garcon.

Le danger avec une réécriture des origines de Batman c’est qu’il y a des tomes tellements marquants à la limite du génial que s’y attaquer ca implique de devoir faire face à ses monuments. Sachant que Snyder avait une vision de son run avec un Batman déjà établi j’ai du mal à comprendre pourquoi il a voulu faire une parenthèse sur les origines.

Et au final la comparaison fait assez mal, tout du moins sur ce premier tome. Une réécriture des origines demande une certaine prise de risque, un vent nouveau, une originalité qui fait que même si l’histoire est connue, on pourra se dire que le tome a un réel intérêt. Et malheureusement ici ce n’est pas complètement le cas, il y a peu d’idées nouvelles qui sont apportés, le premier ennemi de Batman est Red Hood comme il l’a plus ou moins toujours été, Bruce tombe dans la cave étant enfant (comme Nolan a pu le faire dans Batman Begins), …

Et surtout la plus grosse déception vient du moment fondateur du personnage, le moment le plus iconique, le choix de la chauve souris. Pour faire comprendre ce choix il faut quelque chose de visuellement beau et impressionnant pour rationaliser un minimum le choix d’une chauve souris. Dans l’oeuvre de Miller la planche qui le montre est ultra iconique, c’est un classique du comics : l’interruption d’une chauve souris par la fenêtre alors que Bruce se demande comment combattre le crime de Gotham.

IMG_20170819_182949

D’ailleurs l’image a tellement marqué les fans du personnage qu’on la retrouve assez régulièrement dans des médias différents, par exemple Zack Snyder a fait un hommage à cette planche dans le film Batman v Superman. Le genre d’hommages que les fans adorent.

yzmcznr

Et donc la grande question du tome, celle que tu te poses dès que tu commences à le lire c’est de savoir comment est-ce que les auteurs vont nous montrer cette décision ? Et comme dit précédemment ce qu’ils ont essayé est assez décevant malheureusement.

Etant enfant Bruce est donc tombé dans la cave et s’est fait entouré de chauves-souris, à ce moment il était en possession d’une sphère holographique qui a enregistré ce moment. Et donc le Bruce adulte retrouve cette sphère, revoit la scène devant lui et prend la décision de prendre le symbole de la chauve-souris avec ce souvenir. C’est donc assez moyen, assez peu original mais surtout pas iconique pour un sous.

IMG_20170819_182723_HDR

Malgré tout il y a quand même de bonnes choses dans ce tome, la relation entre les personnages et plus particulièrement entre Bruce et Alfred. C’est un grand classique des histoires du chevalier noir, Alfred étant toujours derrière lui, et ici on a une relation qui se met en place, c’est seulement le début de leur aventure. On a droit à des discussions et des moments savoureux, et surtout celui-là, la bitch slap d’Alfred.

IMG_20170818_191719_HDR

Egalement une des forces du tome reste le dessin, vous avez pu le voir dans les deux planches précédentes, c’est propre, c’est détaillé sans l’être trop, c’est du classique niveau dessin de comics actuels. Capullo est un très bon artiste qui fait superbement bien le boulot sur des parutions très rapides sur ce genre de comics mainstream. Il est aussi très bon en ce qui concerne les hommages et encore une fois c’est le genre de petites attentions qui quant elles sont trouvées font extrêmement plaisirs. Par exemple ici une planche hommage à la couverture du Detective Comics lors de la première apparition de Batman en 1939.

screen-shot-2017-02-07-at-6-34-32-pm

 

Pour conclure le tome demeure assez décevant, on a une réécriture des origines de Batman sans grande prise de risque, et sans moments iconiques alors que c’était tout à fait propices pour nous en donner. Néanmoins le tome laisse envisager une 2ème partie très intéressante avec la probable apparition du Joker et une implication du Riddler qui pourrait être beaucoup plus importante. J’espère vraiment que ce dernier aura une vraie place centrale dans le tome suivant.

6 réflexions sur “Comics Review #1 : Batman Zero Year Part 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s